Synopsis de Art-Connection

New Connectome, Tomás Saraceno, 2013

Explorer les liens entre patrimoine culturel et développement de compétences

Le projet Art-Connection en bref

Quoi ? Le projet Art-Connection est un projet Erasmus+ (action clé 2), qui cherche à « valoriser la 8ème compétence clé européenne (sensibilité et expression culturelles) comme levier de développement des compétences individuelles et collectives, au service de la cohésion sociale ». Il vise la production d’un Mémorandum européen et d’une boîte à outils pédagogique pour contribuer à rendre visible le fil conducteur entre créativité individuelle et innovation sociale, favorisant création d’emplois durables et croissance économique.

Qui ? Quatre partenaires européens s’engagent sur ce chantier : l’APapp (France, Paris), l’Istituto Luigi Sturzo (Italie, Rome), CAI – Conversas Associação Internacional (Portugal, Lisbonne) et l’Université de Loughborough (Royaume-Uni, Loughborough).

Pourquoi ? L’enjeu du projet Art-Connection est de proposer à toute organisation, publique ou privée, marchande ou non-marchande, des recommandations et des supports pédagogiques pour soutenir l’accès aux parcours de renforcement des compétences clés européennes de tous, en s’appuyant sur le patrimoine culturel informel commun à l’humanité.

Comment ? Pour aller chercher ce potentiel créatif enfoui dans les situations culturelles, les partenaires du projet Art-Connection vont associer leurs recherches et pratiques pédagogiques et mettre en œuvre une recherche-action participative, qui agira en tant qu’outil socio-anthropologique d’accompagnement au changement, pour faire évoluer les pratiques éducatives et de formation.

Quand ? De septembre 2019 à août 2022. Il prévoit trois grands rendez-vous pour la diffusion des résultats : à Rome, à Lisbonne et à Paris.

Un logo-symbole. Sur l’inspiration d’une création de l’artiste néerlandais M. C. Escher, connu pour ses gravures sur bois, manières noires et lithographies souvent inspirées des mathématiques, le logo Art-Connection représente deux mains qui se dessinent elles-mêmes. Il symbolise ainsi le développement des compétences individuelles et collectives à partir des situations culturelles. Le logo évoque également la façon dont les cultures sont inextricablement imbriquées et s’influencent mutuellement pour agir sur la transformation des individus et plus globalement sur l’évolution du monde.

Le logo du projet Art-Connection

Une problématique humaniste

Bien qu’identifiée et définie par la Commission européenne en tant que « compétence clé européenne », la culture s’avère trop souvent être la grande oubliée des politiques d’éducation et de formation.

Pourtant, la culture constitue un vecteur puissant d’accès aux parcours de renforcement de toutes les compétences clés européennes.

Sensibilité artistique et patrimoine culturel, au sens large, sont des piliers universels qui permettent à l’individu de se connecter à lui-même, aux autres et à son environnement, et en ce sens impulsent un processus créatif d’autoformation et de développement des capacités à apprendre et à s’ouvrir aux différences.

Si la culture constitue une dimension fondamentale de l’être humain, sa traduction en termes de compétences clés est difficile. Cet enjeu est pourtant essentiel lorsqu’il s’agit de mettre en place des dispositifs de reconnaissance et de validation de compétences. Cette difficulté est accentuée par les considérations utilitaristes, opposant souvent plan économique et plan sensible et créatif.

Être culturellement compétent, c’est quoi ? ça passe par quoi ? en quoi être culturellement compétent permet-il à chacun, la réappropriation de valeurs humanistes et le développement de l’éco-responsabilité ?

Les partenaires du projet ont pour ambition de faire émerger et de valoriser la dimension culturelle en tant qu’expérience humaine, éthique, esthétique et solidaire, permettant de mobiliser la créativité de chacun, au service de la cohésion sociale et le développement de territoires apprenants.

Ils chercheront à formuler un certain nombre de propositions de sorte que toute organisation soit en mesure de se saisir de la thématique des compétences relatives à la « sensibilité et à l’expression culturelles ».

« Les compétences relatives à la sensibilité et à l’expression culturelles supposent de chercher à comprendre et respecter la façon dont les idées et le sens sont exprimés et communiqués de manière créative dans des cultures différentes et à travers un éventail d’arts et d’autres formes de culture. Elles nécessitent de s’engager à comprendre, à développer et à exprimer ses propres idées et son sentiment d’appartenance ou son rôle dans la société de différentes manières et dans divers contextes. »

La 8ème Compétence Clé Européenne définie par la Commission européenne (mai 2018)

La feuille de route (2019 – 2022)

Le chantier du projet Art-Connection vise quatre objectifs

  1. Apporter des éléments pour comprendre l’impact de la dimension culturelle sur le développement des compétences individuelles et collectives (1er livrable).
  2. Définir un cadrage théorique et méthodologique de la recherche-action Art-Connection (2ème livrable).
  3. Développer un outillage pédagogique à partir de l’entrée par les situations culturelles (3ème et 4ème livrables).
  4. Proposer et promouvoir des supports éducatifs à l’intention de tous les professionnels et les organisations en charge de l’éducation et de l’accompagnement pédagogique des jeunes et des adultes (5ème livrable)

Focus sur les livrables du projet

  • 1er livrable : État des lieux
  • 2ème livrable : Conception du cadre théorique et méthodologique pour la mise en œuvre et l’évaluation de la recherche-action participative à mener au sein des quatre pays partenaires
  • 3ème et 4ème livrables : Co-construction d’un référentiel de l’accompagnateur culturel et création d’une mallette pédagogique de l’accompagnateur culturel
  • 5ème livrable: Mémorandum européen permettant une synthèse et une conclusion du projet en formulant un certain nombre de propositions pour que toute organisation soit en mesure de se saisir de la thématique des compétences culturelles

Trois étapes pour atteindre ces objectifs

  • Une première étape pour rechercher, étudier, analyser les données et apporter un cadrage théorique et méthodologique permettant la mise en œuvre de la recherche-action Art-Connection (1er et 2ème livrables).
  • Une deuxième étape de mise en œuvre de la recherche-action Art-Connection permettant de développer des supports éducatifs et pédagogiques pour la professionnalisation des acteurs de l’éducation et de l’accompagnement des jeunes et des adultes (3ème et 4ème livrables).
  • Une troisième étape de consolidation des résultats du projet (5ème livrable).

Un projet construit sur une démarche de recherche-action participative

Les partenaires du projet Art-Connection vont définir et mettre en place une recherche-action participative, au sein de leurs territoires respectifs.

Les professionnels engagés dans la recherche-action participative vont ainsi expérimenter avec une grande variété de publics jeunes et adultes, une combinatoire d’approches, de pratiques et d’activités pédagogiques non conventionnelles, ludiques et participatives, dans un processus d’autoformation, avec une entrée par les situations culturelles, relatives à la sensibilité artistique et le patrimoine culturel.

Le fil conducteur pour l’axe de recherche du projet Art-Connection sera de prendre, comme point d’appui, les pratiques éducatives innovantes qui constituent le cœur de métier des quatre partenaires ; ces pratiques sont fondées sur l’accompagnement des adultes dans une démarche de recherche-formation partant de la dynamique personnelle de la personne dans son interaction avec son environnement socio-culturel.

Trois niveaux de recherche

Niveau micro – Les apprenants engagés dans la recherche-action participative (population cible)

  • De quelle façon l’entrée par les situations culturelles permet-elle de faire émerger les aptitudes créatives individuelles favorisant une attitude positive propice à l’ouverture à l’autre, au monde, et le développement personnel, social, professionnel, économique ?

On cherchera à formaliser avec les apprenants expérimentateurs, les compétences individuelles et collectives qu’ils ont identifiées, mobilisées et développées, mais également quelles compétences ils pensent que les accompagnateurs devraient avoir pour les accompagner dans ce processus d’autoformation, et comment ils pourraient eux-mêmes accompagner leurs pairs à développer des compétences individuelles et collectives dans leur environnement social et culturel.

Niveau méso – Les professionnels engagés dans la recherche-action participative

  • De quelle façon l’entrée par les situations culturelles permet-elle la transition vers un nouveau paradigme de l’éducation et de la formation des adultes afin d’encourager la participation à la vie culturelle sous toutes ses formes ?

On cherchera à identifier, avec les professionnels expérimentateurs, les compétences et les outils pédagogiques à développer pour accompagner les personnes dans un processus d’autoformation : quels principes à respecter, quels outils éducatifs appropriés, quelles connaissances-capacités et compétences à acquérir ou à développer par les professionnels accompagnateurs, pour la mise en œuvre des pratiques pédagogiques sur le terrain avec les populations cibles.

Niveau macro – Les organisations locales parties prenantes

  • De quelle façon l’entrée par les situations culturelles permet-elle de construire des stratégies politiques et éducatives pour développer des territoires culturels apprenants et de valoriser et rendre visibles les impacts économiques et sociaux issus de cette diversité d’expression créative, d’appréciation, de participation et de réalisation d’œuvres d’arts ?

On cherchera à savoir de quelle façon les organisations, quelles qu’elles soient, se saisissent de l’outillage pédagogique issu du projet, pour construire au sein de leurs territoires, un système éducatif capable d’inciter chaque personne à participer à la vie commune par la reconnaissance de leurs talents et de leurs capacités créatives.

Quelle diffusion pour Art-Connection ?

Trois journées de dissémination vont être organisées dans les pays partenaires au rythme des productions intellectuelles.

Ces événements permettront d’associer institutions, chercheurs et acteurs du champ de la formation des adultes à la réflexion sur la mise en œuvre de dispositifs éducatifs inclusifs.