Le logo du projet Art-Connection

Art-Connection au Royaume-Uni

The Arrival of Spring in Woldgate, David Hockney, 2011

University_Loughborough_Art-Connection_Lboro

L’Université de Loughborough est à l’avant-garde du développement de programmes de recherche innovants et interdisciplinaires

L’Université de Loughborough (Lboro)

Classée meilleure université du Royaume-Uni en 2019, la Storytelling Academy de la School of Design and Creative Arts de l’Université de Loughborough développe des projets de recherche expérimentale s’appliquant à la narration numérique comme méthodologie de recherche participative.

Rôle dans le projet Art-Connection

Lboro est responsable du 2ème livrable (cadre théorique et méthodologique pour la mise en place de la recherche-action Art-Connection à mener dans les quatre pays partenaires), ainsi que de l’organisation d’une activité d’apprentissage en ligne ; elle contribue à la production de tous les livrables du projet et mène sa propre recherche-action sur son territoire.

Référente projet : Antonia Liguori. Conférencière en narration appliquée à l’école de design et arts créatifs de l’université de Loughborough

La recherche-action de l’Université de Loughborough

L’équipe de chercheurs de l’Université de Loughborough créera et livrera, avec des partenaires communautaires et des intervenants locaux, deux projets de recherche-action : l’un à Loughborough, co-dirigé avec des étudiants de dernière année en art dramatique, et l’autre à Birmingham, co-conçu avec des artistes et des praticiens d’Artscoop.

Dans le cadre du premier projet communautaire, les participants se mobiliseront dans la création d’un paysage sonore numérique et d’une plateforme numérique interactive qui l’accompagne. Deux mini-sites Web documenteront le processus créatif et socioculturel par le biais du storytelling en ligne, en plus du blogging, vlogging et d’une variété d’autres formats.

Le projet sera d’abord la création d’un paysage sonore pour enquêter sur la migration dans la ville de Loughborough par le biais de l’alimentation. Les étudiants et les chercheurs devront recueillir des témoignages, des atmosphères sonores dans les restaurants et les points de vente à emporter autour de la ville. La collecte de ces verbatim pourrait ensuite conduire à l’organisation d’événements en direct (accessibles en ligne dans une représentation 3D d’un paysage urbain imaginaire du Leicestershire co-conçu dans le cadre de ce module) où la narration vidéo et numérique pourrait faire partie du processus de documentation.

Les participants seront organisés en différentes équipes de production, en fonction de leurs intérêts et de leurs compétences.

Nous envisageons la participation de 2 chercheurs, 15 étudiants en art dramatique et 30 membres de la communauté.

Pour le deuxième projet de recherche-action, des chercheurs de l’Université de Loughborough travailleront avec Artscoop, une organisation basée à Birmingham, afin d’offrir des possibilités culturelles et communautaires aux résidents de Ladywood/Edgbaston.  Le travail de recueil des diverses histoires personnelles des personnes vivant près du réservoir Edgbaston, un important espace extérieur/communautaire du centre-ville, permettra à cette communauté locale de se rencontrer. Ces histoires seront présentées numériquement, par le biais d’un site Web dédié, et d’une campagne sur les médias sociaux. Ce projet fera se croiser les groupes intergénérationnels autour de leurs expériences communes de vie et d’utilisation du réservoir, tout en les aidant à se remettre des impacts négatifs de Covid-19 et de la distanciation sociale.

En étroite collaboration avec 3 groupes communautaires : Avery Care Homes, Osler Street Park Children’s Group et Eat Make Play, nous organiserons pendant 6 mois des ateliers de narration numérique Zoom en ligne de 6 x 2 heures et des ateliers de narration socialement éloignés de 3 x 2 h. Au total, nous nous attendons à ce qu’au moins 50 résidents/membres de ces groupes âgés de 7 à 100 ans participent et contribuent à leur histoire.

Des experts en narration numérique de l’Université de Loughborough formeront trois leaders de chaque groupe communautaire sur la meilleure façon d’utiliser une technologie simple pour recueillir des histoires numériques et sur la façon d’animer des ateliers de narration. Les ateliers seront ensuite animés par ces leaders de chaque communauté en tandem avec des artistes numériques professionnels, afin d’aider les membres des groupes de chaque communauté, à documenter leurs histoires à l’aide de simples vidéos faîtes sur des téléphones mobiles, de photographies et d’enregistrements vocaux. Les artistes utiliseront ce contenu pour créer une archive en ligne dynamique et un site Web interactif.

Tous les participants vivent dans le Ladywood, qui représente 10% des localités les plus démunies du pays (IMD 2019).  Les résidents d’Avery Care Home souffrent d’une solitude et d’un isolement accrus du fait des interdictions de visite et d’activités, en raison de la pandémie Covid-19, et ont besoin d’activités accessibles ou sécurisantes pour se concentrer, établir des liens sociaux avec les autres et les aider à se protéger contre la démence précoce. Les enfants de ces groupes locaux ont été coupés de tout lien à la suite de Covid-19. Ce projet les aidera à se reconnecter entre eux et avec leur région, de façon paisible et agréable par le biais des ateliers de storytelling.

Les deux projets impliqueront la population locale, et les groupes communautaires participants nous ont informé du besoin pour leurs utilisateurs de services, de ce type de projet créatif pour les aider à voir par-delà de la pandémie covid-19.

Focus sur le cadre théorique et méthodologique de la recherche-action (2ème livrable)

Objectif : définir un cadrage théorique et méthodologique de la recherche-action Art-Connection

L’objet de cette production intellectuelle est de définir et proposer un cadrage théorique et méthodologique pour la mise en œuvre et l’évaluation de la recherche-action participative par tous les partenaires du projet Art-Connection.

Elle inclut un cadrage théorique et déontologique de la notion de recherche-action de chacun des pays partenaires, sur la base de recherches documentaires et d’entretiens avec des chercheurs, de sorte à en déterminer les éléments conceptuels.

Elle inclut également les éléments de méthode permettant de circonscrire son axe de recherche.

Actualités du projet britannique